la-delicatesse

La Délicatesse est un  livre dont j’avais entendu beaucoup de bien et qui m’a été offert lors d’un swap fait avec mon amie Selena, l’été dernier. Vous allez voir, je n’ai pas été déçue de cette lecture.

Résumé du livre :

François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins
conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi
à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye
ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…
– Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité ».

Ce n’est pas un secret pour personne : je suis une grande romantique, qui croit en l’amour avec un grand A. En lisant ce résumé, je suis tombée sous le charme. « Oh, chouette, une histoire d’amour! Allez, hop, dans ma wishlist! ». Que je me suis dit. Eh bien, après quelques pages seulement, j’avais déjà ce que j’attendais : tout, dans la vie de Nathalie, le personnage principal, semblait parfait. L’histoire d’amour à l’eau de rose, où tout semble sorti d’un roman (« oui, mais Kora, c’EST un roman! », que vous allez me dire), la femme parfaite, d’une beauté parfaite, d’une timidité mystérieuse, qui obtient un emploi dans une grande entreprise suédoise en claquant des doigts… Bref, tout était parfait, à la limite du cliché. Jusqu’à ce qu’un accident survienne et que François, le mari de Nathalie, meurt. Là, c’est le grand drame. Et les autres personnages entrent en scène.

Il y a Charles, le patron de Nathalie. Chloé, l’employée qui veut à tout prix entrer dans les bonnes grâces de Nathalie mais qui fait tout de travers (secrètement, je l’imaginais rousse. Allez savoir pourquoi, je n’ai jamais aimé les rousses. En fait, je sais pourquoi, mais c’est une autre histoire…). Et Markus, le genre d’homme qu’on ne remarquerait pas mais qui finit toujours par avoir du potentiel.

On suit donc toute une panoplie de personnages au caractère bien différent à travers leurs malchances amoureuses. Un périple qui ne sera pas de tout repos, mais comme dans toutes bonnes histoires d’amour, ce n’est pas la fin tant que ça ne se finit pas bien.

Un élément qui m’a étonnée et quelque peu dérangée dans ma lecture est la curieuse manie qu’a l’auteur de séparer l’histoire en plusieurs courts chapitres d’une ou deux, parfois quatre pages et de nous mettre des « faits » complétant l’histoire entre les chapitres. Au début, je n’en voyais pas l’intérêt, mais après, je m’y suis habituée et j’ai même ri, souri et été émue en les lisant.

Ce livre a donc été pour moi l’équivalent d’un nuage de barbe à papa que l’on déguste tranquillement. D’ailleurs, j’aimerais beaucoup lire un autre livre de cet auteur mais je ne sais pas lequel choisir… Sauriez-vous m’éclairer?

J’accorde à La Délicatesse la note de 9/10.

Advertisements

À propos de kora

Journaliste pigiste, amoureuse des mots et de la vie en général. Vous trouverez sur mon blogue un peu de tout sur mes passions : la lecture, l'écriture, le théâtre, la musique, la cuisine, les voyages, et le métier que je veux faire toute ma vie, celui de journaliste... Bref. Mon blogue est un regard sur la vie, sur MA vie. Bienvenue dans mon univers!

réponses "

  1. Selena dit :

    Je suis contente que tu aie aimé!!!!

    Bizouxx

  2. Marie dit :

    Wow!!! Ton avis me donne envie. J’ai vu que mon école a acheté le film je peux donc le louer gratuitement. Mais je vais essayer de le lire avant de le visionner…. et ces temps-ci je suis pas mal sur les histoires d’amour, alors je pense que je vais lire ce roman le plus vite possible………..merci! xxx

    • kora dit :

      Contente de te donner envie de découvrir ce livre. Je n’ai pas vu le film, alors je ne pourrais pas te dire s’il est aussi bon que le livre, mais je pense que tu devrais apprécier ta lecture. 🙂 Donnes-m’en des nouvelles!

  3. Mélusine dit :

    J’avais beaucoup aimé aussi!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s