Le colis officieux d’anniversaire

Il y a quelques temps, je prenais la relève du swap It’s your Birthday avec Fille-de-lecture sur le forum Livraddict. Ayant déjà une binôme en la personne de Salsera (dont vous avez pu voir le colis plus tôt sur le blogue), j’ai ensuite eu la demande d’en faire un moins officiel mais tout aussi joyeux avec ma jumelle cosmique, et j’ai nommée Ellison.

Nous avons convenu de baser nos colis sur la même forme que le colis officiel, soit :

* Une carte d’anniversaire
* 1 ou 2 gourmandises ou une boisson
* 2 livres de notre wishlist
* un ou deux marque-pages
* Un livre surprise
* Un cadeau d’anniversaire selon nos goûts.

Eh bien, accrochez-vous, parce que ma jumelle cosmique a littéralement fait EXPLOSÉ mon coeur de joie en m’envoyant ce magnifique colis :

002

Celui-ci contenait une jolie carte à l’effigie de cupcakes. (Je ne sais pas si je vous l’ai dit, mais j’adore les cupcakes! 🙂 ), une muuuuuultitude de bonbons (des Mini-Carambar, que je ne connaissais pas, bonbons durs, sucettes), de thés, de jujubes et de BISCUITS Percy Pigs (ça non plus je ne connaissais pas, mais j’ai été SÉDUITE par cette marque. Les biscuits sont trop bons (d’ailleurs, à l’instant où j’écris ces lignes, n’a pu. RIP biscuits!) et les bonbons Percy sont à tomber (finis en deux-trois jours).

Pour les livres, j’ai eu deux romans en V.O. anglaise, puisque je voulais me forcer à lire davantage en cette langue:

* Hate List de Jennifer Brown, livre que je voulais vraiment lire depuis très longtemps.
* The Life List de Lori Nelson Spielman, roman que j’ai « spotté » grâce à Karine alias Celle-qui-fait-grossir-ma-wish-à-chaque-fois-que-je-vais-sur-son-blog. J’ai bien hâte de le découvrir!

Et finalement, comme livre surprise, Ellison m’a offert SEX AND THE CITY! 😀 Je suis trop contente, moi qui adore cette série sans vraiment l’avoir écoutée, au moins je pourrai dire que j’ai lu le livre et que j’ai vus les films des millions de fois. 😛

J’ai eu un tas de petits marques-pages mignons, tous magnétiques je crois.

Comme cadeaux d’anniversaire, j’ai eu :

* Des produits pour la douche à la vanille (mon odeur préférée!)
* Une assiette en forme de cochon pour la collectionneuse de cochons en moi (elle est TROP MIGNOOOOOOOOOOONNE!)
* Un carnet pour noter mes idées pour le blog! 🙂
* Des chandelles (!)
* Des ballons (!!)

Bref, Ellison a tout fait pour me faire le plusse meilleur colis au monde et je me promets de lui en faire un encore mieux pour son anniversaire en mars prochain! Iiiiiiih! 🙂

Advertisements

C’est vendredi, ça vous dit? #1

Pour bien commencer le week-end, j’ai envie de commencer un nouveau rendez-vous.

Dans les « C’est vendredi, ça vous dit? », je vous parlerai des livres qui ont retenu mon attention en me promenant sur les blogues de mes copains/copines de la blogosphère. Ça vous permettra peut-être de découvrir de nouveaux livres ou de nouveaux blogues. Parfait pour ceux et  celles qui réservent la journée du samedi au shopping livresque!En plus, ce rendez-vous mettra indirectement en vedette mes blogues préférés! Alors, sans plus tarder, voici celles qui ont créé chez-moi un besoin livresques dans les derniers jours…

Ce billet contenant déjà plusieurs livres, je vous annonce immédiatement qu’une seule tentatrice sera mise en valeur cette semaine. Rendez-vous la semaine prochaine pour voir ce que Laura du blogue Escapades Féériques m’a donné envie de lire prochainement… Et qui sait, peut-être que vous serez à l’honneur aussi! 😀

La première à se présenter au bancs des tentatrices accusées cette semaine est Karine, du blogue Mon coin lecture. Attention, attention : cette blogueuse d’expérience risque de vous faire dépenser beaucoup! Dans mon cas, presque chacune de ses chroniques finit par me faire m’exclamer : « Il faut que je lise ce livre! ». Cette fille fait des billets teintés d’humour,  qui sont toujours intéressants. Grâce à son grand pouvoir de persuasion et à ses belles chroniques, ma wishlist a accueilli plusieurs titres comme :

– Demain est un autre jour, de Lori Nelson Spieldman

Demain-est-un-autre-jour

Résumé du livre :

À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial.
Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list… Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque, et ses rêves d’adultes sont bien différents.
Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Cela fait longtemps qu’elle y a renoncé, et de toute façon Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que…

Menée tambour battant, cette comédie romantique sur les rêves de jeunesse, les illusions perdues et la possibilité de refaire sa vie, se lit d’une traite. Publié en avant première en France, le premier roman de Lori Nelson Spielman, dont les droits d’adaptation cinématographique ont été achetés par la Fox, sera bientôt traduit dans plus de 25 langues.

Pourquoi je dépenserais pour ce livre : J’adore la lecture légère. En plus, ce livre a l’air de mettre l’accent sur le fait de réaliser ses rêves, un thème qui me rejoint beaucoup et que j’ai toujours trouvé motivant. Allez, hop! Dans ma wishlist! 🙂

Les Harmoniques de Marcus Malte

harmoniques

Résumé du livre :

Vera est morte assassinée. Brûlée vive.
Mister, le pianiste, l’aimait, comme elle aimait sa musique. Il veut comprendre : qui l’a tuée ? Pourquoi ? Avec son ami Bob, chauffeur de taxi philosophe et polyglotte, il cherche, tâtonne, interroge et remonte peu à peu le fil de la jeune vie de Vera, jusqu’aux rives lointaines du Danube, jusqu’aux charniers des Balkans… Rythmée par les grands standards du jazz, l’enquête des deux hommes fera ressurgir les notes cachées de ces crimes dont personne ne veut parler.
Plus qu’un roman, c’est une ballade qui se joue ici. Un long blues nostalgique et envoûtant en même temps qu’un poignant chant d’amour et de rage.

Pourquoi il me tente : Une histoire qui mêle musique, amour et tragédie, c’est totalement mon genre.

 

Eleanor-and-park

Eleanor and Park de Rainbow Rowell, parce que Karine le dépeint comme une belle histoire d’amour entre deux adolescents un brin différents.

Et ce ne sont que quelques-uns des livres que Karine a chroniqués au cours des dernières semaines.

Mon avis sur… La Soeur de Judith de Lise Tremblay

Image

Ma dernière lecture a été possible grâce à une amie du secondaire, qui m’a échangé quelques livres contre quelques autres qu’elle ne voulait plus, dont celui-là. Elle m’avait dit qu’elle l’avait bien aimé et que ce serait le genre de livres que j’aimerais aussi. Eh bien, Dreydrouille, tu avais raison!

Voici le résumé du livre :

Chicoutimi-Nord. 1968. L’été semble bien long pour cette jeune fille de 12 ans qui voit disparaître les illusions de l »enfance et commence à prendre conscience des réalités de l’âge adulte. D’autant que sa mère qui « explose tout le temps » veille à ce que sa fille n »épouse pas le premier venu et qu »elle est prête à tout pour que ses enfants ne soient pas des ignorants.Pour passer le temps, il y a la lecture et le beau Marius qui joue au baseball, le vendredi soir, au parc du quartier. Mais il y a aussi Judith, sa meilleure amie et, surtout, Claire, la sœur de Judith, la plus belle fille en ville qui se maquille, danse et sort avec les garçons. Elle devient le centre d »intérêt des conversations des deux amies lorsqu’elle décide de participer à un concours de danse qui pourrait l’amener dans une tournée de spectacles avec le beau chanteur, Bruce, du groupe Les Sultans.Dans ce roman au style minimaliste mais efficace, Lise Tremblay brosse un tableau réaliste du Québec rural des années d’après la Révolution tranquille, un Québec en pleine effervescence, où de nouvelles valeurs font leur chemin mais où la tradition s’accroche encore. Fine observatrice de l’humain, l’auteur de La Héronnière nous fait revivre ces années par le regard d’une fillette fort attachante qui sera une adolescente avant la fin de l’été.Un roman triste et drôle à la fois : un vrai bonheur de lecture.
 
Ce livre diverge de ce que je lis habituellement. En effet, l’histoire se passe à la fin des années 60 et est narrée par une petite fille de 12 ans, ce qui apporte un humour et une candeur au récit. Malgré que les thèmes abordés soient loin d’être toujours joyeux, l’auteure réussit à nous faire passer un bon moment. J’ai aimé me plonger dans une autre époque et comprendre la mentalité des gens dans ces temps-là. J’ai également ri quand j’ai lu que l’amie de Judith vouait un culte à Pierre Lalonde, le chanteur et l’homme le plus beau du monde, selon elle. J’aurais par contre aimé que l’auteure creuse un peu plus la relation entre les personnages qui forment la famille de la narratrice, qui est aussi le personnage principal. Ça nous aurait peut-être permis d’en savoir plus sur elle au lieu de sur les voisins.
 
Bref, c’est une parfaite lecture d’été, légère tout en étant instructive. Je lui donnerais la note de 3,5/5.

Chronique Popcorn Spécial Animaux

La Chronique Popcorn est une chronique de mon cru dans laquelle je vous parlerai des films que j’ai vus, au cinéma ou en location.

Aujourd’hui, avec ma meilleure amie, nous avons loué deux films bien différents. Pourtant, ils sont reliés par un thème : ils mettent en scène des animaux! Il s’agit de Cheval de Guerre et du Chat Potté.

Cheval de Guerre (V.F. de War Horse) est un drame mettant en vedette Jeremy Irvine et réalisé par Steven Spielberg. Ce long métrage raconte l’histoire d’un cheval et d’un jeune homme qui tisseront un lien d’amitié très fort qui traversera bien des épreuves, de la pauvreté qui menace de les séparer à la Seconde Guerre Mondiale. Personnellement, j’ai eu un peu de mal à comprendre certaines scènes du film, mais j’ai adoré la relation entre le maître et son cheval. Le film m’a rappelé l’histoire de l’Étalon Noir ou de L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux. Les paysages sont aussi très agréables à regarder et l’histoire en elle-même est très émouvante.

Ma cote pour le film : 8/10

***

Le Chat Potté, ou Puss in Boots, est un film d’animation comique qui est classé pour enfants mais qui peut plaire à tous les adultes qui, comme moi, sont fans du petit chat roux depuis le premier film de Shrek. Dans cette nouvelle aventure, on entre dans l’univers du Chat Potté, qui est recherché pour avoir commis un vol. Tout en ne voulant pas attirer les soupçons autour de lui, le chat met sur pied un plan pour mettre la main sur les fameux haricots magiques qui le mettrait sur la piste de l’Oie aux oeufs d’or, qui selon sa réputation pourrait le rendre riche. Mais le chaton n’a pas de chance, car sitôt arrivé sur les lieux du crime, il fait la connaissance d’une chatte, Kitty pattes de velours, qui a le même objectif que lui. De plus, comble du malheur, la chatte est apparemment associée à un ancien ami devenu son pire ennemi, Humpty Dumpty.

Notre Chat Potté va-t-il user de son charme légendaire devant Kitty? Va-t-il finalement réussir à mettre la main sur les haricots magiques et ainsi rétablir sa réputation? C’est ce que vous apprendrez en visionnant ce film amusant. Personnellement, j’ai trouvé que le film était sympathique, mais peut-être un peu trop enfant à mon goût. Je n’ai pas compris le lien entre le personnage d’Humpty Dumpty et le Chat Potté, même s’il a un rôle clé dans l’histoire. Ce personnage aurait pu être facilement remplacé par un autre chat et l’histoire aurait eu le même intérêt. Malgré tout, j’ai été heureuse de retrouver ce personnage et j’ai passé un moment agréable, étant moi-même une grande amatrice de chats!

Ma note finale pour le film : 9/10.