Chronique Popcorn : Cinquante nuances plus claires

Ayant lu les trois tomes de la série Cinquante nuances et vu les deux premiers films, je ne pouvais pas manquer le dernier volet de la trilogie au cinéma! C’est selon moi celui des trois qui contient le plus d’action d’un bout à l’autre, alors qu’Anastasia, Christian et la famille Grey est poursuivie par l’ancien patron d’Anastasia, Jack Hyde, qui, à première vue, en veut à son ancienne employée d’avoir refusé ses avances. La relation d’Ana et Christian est aussi mise à l’épreuve alors qu’ils viennent de se marier et qu’Ana apprendra qu’elle attend un bébé!

La bande sonore est aussi accrocheuse. J’ai un coup de coeur pour l’interprétation de Jamie Dorman pour la chanson Maybe I’m Amazed de Paul MacCartney. Je ne savais pas qu’il chantait!

Si le troisième livre avait été mon préféré, j’ai trouvé que le film a beaucoup manqué de détails par rapport au roman et que l’action était précipitée. Par contre, j’ai passé un moment très agréable avec Monsieur et Mme Grey!

Je décerne la note de 8,5/10 à ce chapitre final de l’histoire de Christian Grey et Anastasia Steele.

Advertisements

Mon avis sur… Calendar Girl – Avril d’Audrey Carlan

Résumé :

Pendant un mois, Mia va être avec les joueurs de son équipe de base-ball favorite, les Red Sox. La rencontre avec Mason Murphy, le joueur phare de l’équipe et goujat, est rude. Grâce à son caractère affirmé, Mia arrive à le faire changer d’attitude. Elle apprend une mauvaise nouvelle qui la déçoit énormément.

J’ai préféré ce tome à celui qui le précédait. Mia se retrouve à Boston et sa mission du mois est d’accompagner un populaire joueur de baseball dans ses parties et ses événements promotionnels pendant un mois. En arrivant, elle se rend vite compte de deux choses : Mason n’est pas un gentleman à première vue et la responsable de ses relations publiques, Rachel, est clairement jalouse de son rôle de fausse petite-amie dans la vie du joueur. J’ai vraiment aimé le fait qu’il y ait plus d’action dans ce tome.

Mia a une mauvaise surprise au sujet de Wes, mais elle retrouve aussi Alec, ce qui me fait penser que tous ses clients vont finir par faire leur réapparition dans les prochains tomes. J’ai aussi aimé que Mia organise un événement en l’honneur de la mère de Mason, ça fait changement de l’héroïne plus passive du mois de mars.

Sinon, j’ai trouvé que l’auteure était très inventive et qu’elle savait mettre à profit les fantasmes de Mia pour ne pas toujours répéter les mêmes scènes érotiques dans ses histoires…

Je décerne à ce roman une note de 8,5 / 10 et j’ai bien hâte de voir ce que le prochain tome réserve à Mia!

Mon avis sur… Zut! J’ai raté mon gâteau, d’Annie L’Italien

Résumé :


Trois histoires s’entrecroisent : en 1937, Marie-Juliette cuisine par nécessité et rêve de devenir chef  ; en 1967, Hélène cuisine par obligation et rêve d’une vie meilleure pour elle et ses enfants  ; en 2016, Émilie cuisine par défi et rêve d’ouvrir un restaurant. Ces trois fonceuses prennent le pari de s’inventer une vie qui leur ressemble. Et si leurs stratégies pour y arriver sont bien différentes, celles-ci ont un point commun : le bonheur de ces femmes passe par la cuisine… et par le contenu d’une vieille valise verte.

Je ne peux pas croire que je n’aie pas lu ce roman avant! Les histoires des trois héroïnes de cette histoire s’entrecroisent merveilleusement bien. J’ai adoré passer d’une époque à l’autre. Au fil de l’histoire, on découvre trois femmes de tête attachante et toutes trois passionnées de cuisine. Puis, tranquillement, les points en commun entre ces femmes deviennent plus évidents… L’auteure m’a fait mourir de rire à certains passages et je n’ai pu retenir une larme vers la fin… Les personnages sont tellement bien décrits que je suis même tombée réellement amoureuse d’un des personnages secondaires, le bel Aidan… tout à fait mon genre, celui-là. Désolée, chéri!

J’ai été agréablement surprise par la personnalité forte de Marie-Juliette, qu’on suit dans le livre à l’époque des années 20-30. WOW! Cette fille a mille fois plus de courage et de caractère que je n’en aurai jamais! Sa curiosité et son humanité m’ont fait sourire tout au long du roman. Je pense que c’est à elle que je me suis le plus identifiée en cours de lecture.

Fait intéressant : Annie L’Italien a glissé quelques recettes à la fin de chaque chapitre, histoire de nous garder en appétit! J’ai d’ailleurs l’intention de tester la soupe à l’orge et aux courgettes, ainsi que le gâteau au chocolat Green Lantern. D’ailleurs, je me demande si la courge n’est pas le légume favori de l’auteure, il y en a beaucoup dans les recettes qu’elle nous propose!

Bref, selon moi, ce livre est un incontournable si vous êtes gourmands de nature et si vous voulez passer un bon moment. J’ajouterais même que pour ceux qui sont dans un creux de vague, personnellement ou professionnellement, ce roman saura peut-être vous insuffler un peu de force pour aller au bout de vos rêves! C’est le deuxième livre d’Annie L’Italien que je lis et il s’agit de deux coups de coeur… Je me dis donc que cette auteure se fait tranquillement une place dans mon top d’auteurs personnel!

Ce fut un véritable coup de coeur pour moi et pour cette raison, je lui accorde la note de 10+/10!

Mon avis sur … Calendar Girl – Mars d’Audrey Carlan

Résumé :

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre un deuxième versement. Bientôt, elle prendra l’avion pour retrouver le bel Antony Fasano à Chicago.

Ce troisième tome ne m’a pas emballée, malgré les bons commentaires que j’avais lu à son sujet. J’étais contente de voir l’intrigue se resserrer au début avec la rencontre entre Mia et son ex, j’ai aimé le monologue de Mia à son père toujours dans le coma, et j’ai trouvé bien rigolo le fait que son troisième client soit gay, mais je ne sais pas pourquoi, cette lecture, pour moi, était longue. J’aurais aimé en apprendre plus sur la culture italienne, qu’on aille plus en profondeur dans l’univers de la restauration, mais on sentait que Tony était un personnage plus superficiel dans l’univers de l’auteure et j’ai trouvé ça un peu triste.

Par contre, j’ai adoré le passage où Wes vient rendre visite à Mia à Chicago! On sent bien le potentiel d’une relation entre ces deux-là.

Bref, ce n’était clairement pas mon préféré de la série jusqu’à maintenant. Je lui accorde la note de 7 sur 10.

Mon avis sur… Calendar Girl – Février d’Audrey Carlan

Résumé :

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français. L’amour sur toile, tel est le titre de l’oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Ce deuxième tome était déjà bien différent du premier, c’est le fait que Mia se retrouve en béquilles dès le premier jour qui me l’a indiqué! Haha!

Sans rire, j’ai trouvé ce tome plus profond que le premier. Non seulement Alec est un artiste, et donc, un être plus intense, mais ce fut un roman où on rencontre une Mia qui s’ouvre à ses émotions, comparativement au premier tome où elle ne fait que « jouer le jeu » dans son rôle d’Escort. Le fait que le roman prend entièrement place dans les appartements et l’atelier d’Alec fait que les scènes érotiques prennent d’avantage de place dans l’histoire. En même temps, il fallait s’y attendre, avec la condition que l’artiste impose à Mia dès le début : rester nue du début à la fin du mois, pour attiser son inspiration…

J’ai apprécié le fait que l’auteure intègre un peu plus les personnages secondaires, comme Maddy, la petite soeur de Mia, et Wes, le premier client de Mia et son homme idéal… par contre, je me demande si le fait qu’elle n’arrête pas de comparer ses clients l’un avec l’autre ne va pas me tomber sur les nerfs, à la longue.

J’ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture, et pour tous ces points positifs, j’accorde à ce roman la note de 9/10.

C’est le 1er, je balance tout! (Édition Janvier)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai un compte-rendu de mes lectures du mois, de mes découvertes et de mes bons coups personnels.

1. LE TOP & FLOP

Ce mois-ci, j’ai lu et chroniqué 3 romans, soient :
Marquer les ombres de Veronica Roth
Petit guide pour orgueilleuse (légèrement) repentante d’Annie L’Italien
Calendar Girl tome 1 – Janvier d’Audrey Carlan

Pour un total de 816 pages lues.

Parmi ces trois livres, mon préféré est Petit guide pour orgueilleuse (légèrement) repentante.
Celui qui m’a déçue un peu est Marquer les Ombres.

2- Une chronique qui m’a donnée le goût de découvrir un roman :

Zut, j’ai raté mon gâteau, d’Annie l’Italien, dans la petite bulle de Jessika.

3. Ce que j’ai envie de lire en février :
Ma lecture du moment, Calendar Girl – Février d’Audrey Carlan. Suivie ou non par Mars, que j’ai empruntés à la bibliothèque. Aussi, Le Grand Saut de Florence Hinckel.

4. En janvier, j’ai été fière de :
Recommencer à bloguer régulièrement. En espérant garder ma motivation! 😀

Mon avis sur… Calendar Girl – Janvier d’Audrey Carlan

calendar girl

Résumé : 

Mia Saunders rêve de devenir actrice, elle a quitté Las Vegas où elle vivait avec sa soeur et son père pour s’installer à Los Angeles. Mais elle va devoir revoir ses projets, car Mia a besoin d’argent, de beaucoup d’argent. Elle doit en effet rembourser les dettes de jeu de son père. Un million de dollars. Son ex-petit ami est celui qui a prêté de l’argent à son père, l’a fait tabasser et l’a envoyé à l’hôpital où il est dans le coma. Bref, il faut qu’elle protège son père et sa petite soeur qui est la prochaine sur la liste de Blaine. Elle ne voit qu’une issue, contacter sa tante qui possède une agence d’escorts. Celle-ci, trop heureuse de pouvoir aider sa nièce, lui propose un accord. Elle sera l’escort d’un homme différent par mois pendant un an. Chaque contrat lui rapportera 100 000 dollars. La jeune femme accepte et se prépare donc à sillonner les États-Unis et à rencontrer les hommes qui s’offrent ses services. De mois en mois, nous allons suivre Mia dans ses différentes missions. Une Mia déterminée, sexy, drôle et généreuse. Une Mia qui s’est promis de ne pas tomber amoureuse, mais qui aura du mal tenir sa promesse. Mia relèvera-t-elle le défi de sauver sa famille ?

J’ai tellement entendu parler de cette saga que j’ai l’impression d’être la seule qui ne s’y était pas encore attardée. Mais à force d’en entendre parler, j’ai eu envie de tenter l’expérience et de le lire. En plus, le résumé du livre me donnait l’impression d’être devant un roman à suspens. Rien à voir avec la seule saga érotique que j’aie lue dans ma vie, les fameux livres 50 Nuances de Grey.

En lisant, je me suis surprise à trouver Mia attachante. Une jeune femme qui a malgré tout de belles valeurs et qui ne veut pas oublier qui elle est, même si elle est parachutée dans un monde de riches pendant un mois. Pire que ça, je me suis surprise à apprécier le monde dans lequel elle évoluait, l’opulence, la vie des gens riches et célèbres, les vêtements gratuits et les employés… ça fait rêver, non? J’étais presqu’autant déçue que Mia lorsque j’ai compris qu’elle devait abandonné son « ami » Weston pour aller à Seattle poursuivre son jeu de séduction… Tout ça pour payer les dettes de son père à son ex qu’on a même pas eu la chance de connaître vraiment dans le premier tome.

Bref, ce tome 1 était parfaitement écrit. Weston est un personnage principal sans aucun défaut, un partenaire idéal pour Mia du début à la fin. La seule chose à laquelle j’ai plus ou moins adhéré, c’est la relation entre Mia et sa meilleure amie Ginelle, peut-être parce qu’elle n’était pas assez présente dans le roman et que je la trouvais vulgaire et sans intérêt lorsqu’elle parlait. Sinon, les scènes d’érotisme sont présentes du début à la fin mais sans que ce soit gênant ou ennuyant…

C’est un roman court, mais qui rempli assez bien les attentes du lectorat averti auquel il est destiné. Je suis simplement curieuse de ce que la suite me réserve comme surprises!

Ce livre mérite selon moi la note de 8 sur 10.