C’est le 1er, je balance tout! (Édition Février)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai un compte-rendu de mes lectures du mois, de mes découvertes et de mes bons coups personnels.

1. LE TOP & FLOP

Ce mois-ci, j’ai lu et chroniqué 5 romans, soient :
Calendar Girl – Février d’Audrey Carlan
Calendar Girl – Mars d’Audrey Carlan
Zut, j’ai raté mon gâteau, d’Annie l’Italien
Calendar Girl – Avril d’Audrey Carlan
Calendar Girl – Mai d’Audrey Carlan

Pour un total de 847 pages lues.

J’ai donc lu 2 romans de plus que le mois dernier mais seulement quelques pages de plus!

Parmi ces trois livres, mon préféré est Zut, j’ai raté mon gâteau!
Celui qui m’a déçue un peu est Calendar Girl – Avril

2- Une chronique qui m’a donnée le goût de découvrir un roman :

Milles éclats de Jay Asher chez Live in fictional worlds.

3. Ce que j’ai envie de lire en mars :
Relire le tome 1 de la série Insaisissable – Ne me touche pas de Tahereh Mafi, dans le cadre de la (Re)lecture commune que j’organise.

4. En février, j’ai été fière de :
… Malheureusement, rien de particulier ne me vient en tête.

Mon avis sur… Zut! J’ai raté mon gâteau, d’Annie L’Italien

Résumé :


Trois histoires s’entrecroisent : en 1937, Marie-Juliette cuisine par nécessité et rêve de devenir chef  ; en 1967, Hélène cuisine par obligation et rêve d’une vie meilleure pour elle et ses enfants  ; en 2016, Émilie cuisine par défi et rêve d’ouvrir un restaurant. Ces trois fonceuses prennent le pari de s’inventer une vie qui leur ressemble. Et si leurs stratégies pour y arriver sont bien différentes, celles-ci ont un point commun : le bonheur de ces femmes passe par la cuisine… et par le contenu d’une vieille valise verte.

Je ne peux pas croire que je n’aie pas lu ce roman avant! Les histoires des trois héroïnes de cette histoire s’entrecroisent merveilleusement bien. J’ai adoré passer d’une époque à l’autre. Au fil de l’histoire, on découvre trois femmes de tête attachante et toutes trois passionnées de cuisine. Puis, tranquillement, les points en commun entre ces femmes deviennent plus évidents… L’auteure m’a fait mourir de rire à certains passages et je n’ai pu retenir une larme vers la fin… Les personnages sont tellement bien décrits que je suis même tombée réellement amoureuse d’un des personnages secondaires, le bel Aidan… tout à fait mon genre, celui-là. Désolée, chéri!

J’ai été agréablement surprise par la personnalité forte de Marie-Juliette, qu’on suit dans le livre à l’époque des années 20-30. WOW! Cette fille a mille fois plus de courage et de caractère que je n’en aurai jamais! Sa curiosité et son humanité m’ont fait sourire tout au long du roman. Je pense que c’est à elle que je me suis le plus identifiée en cours de lecture.

Fait intéressant : Annie L’Italien a glissé quelques recettes à la fin de chaque chapitre, histoire de nous garder en appétit! J’ai d’ailleurs l’intention de tester la soupe à l’orge et aux courgettes, ainsi que le gâteau au chocolat Green Lantern. D’ailleurs, je me demande si la courge n’est pas le légume favori de l’auteure, il y en a beaucoup dans les recettes qu’elle nous propose!

Bref, selon moi, ce livre est un incontournable si vous êtes gourmands de nature et si vous voulez passer un bon moment. J’ajouterais même que pour ceux qui sont dans un creux de vague, personnellement ou professionnellement, ce roman saura peut-être vous insuffler un peu de force pour aller au bout de vos rêves! C’est le deuxième livre d’Annie L’Italien que je lis et il s’agit de deux coups de coeur… Je me dis donc que cette auteure se fait tranquillement une place dans mon top d’auteurs personnel!

Ce fut un véritable coup de coeur pour moi et pour cette raison, je lui accorde la note de 10+/10!

Mon avis sur… Petit guide pour orgueilleuse (légèrement) repentante d’Annie L’Italien

Résumé :

Aux yeux d’Anne, ses copines constituent le centre de l’univers – si on fait abstraction de son nombril, évidemment ! Mais justement, elle rêve de revoir ses priorités et elle n’attend pour cela qu’une chose, que l’Homme se présente enfin. Le vrai, le bon. Idéaliste, vous dites ? Orgueilleuse, surtout…

Depuis quelques années déjà, Anne semble s’être installée dans un joyeux célibat. Toutefois, malgré une vie bien chargée, partagée entre le boulot qui prend trop de place, les séances de magasinage thérapeutique et les 5 à 7 avec ses précieuses copines, cette jeune trentenaire n’a pas complètement écarté l’idée de rencontrer un homme pour qui elle acceptera de perdre un peu de sa liberté. Mais l’homme en question se fait attendre. Ses quatre amies ont d’ailleurs diagnostiqué qu’il s’agissait là d’une conséquence directe de son excès d’orgueil, ce défaut qui l’aurait trop souvent empêchée d’oser/rigoler/pleurer/ chanter/vivre pleinement : pour son anniversaire, elles lui offrent donc une étonnante chasse au trésor qui l’amènera à sortir de sa zone de confort et, par la même occasion, à rencontrer un homme potentiellement intéressant. Un événement à la fois ESPÉRÉ et terriblement appréhendé par cette célibataire (pas tout à fait) endurcie. Osera-t-elle risquer le ridicule et s’ouvrir à l’inconnu ?

Ce livre traînait dans ma bibliothèque depuis fort longtemps, tellement longtemps que je ne me rappelle plus vraiment dans quelles circonstances je me l’étais procuré. Je me rappelle vaguement un Salon du Livre… ou alors c’était un cadeau. Puis, une amie a fait l’éloge d’un roman d’Annie L’Italien qui s’appelle Zut! J’ai raté mon gâteau. J’ai tout de suite eu envie de lire ce livre, puis je suis retombée sur le Petit guide et je me suis dit Pourquoi ne pas tenter?

Toujours est-il que j’ai toujours aimé la Chick-litt. C’est le style littéraire qui me rejoint le plus depuis que je sais lire, étant moi-même une incorrigible romantique. Dans ce roman, Anne, l’héroïne, est aussi la narratrice du récit. Pour une raison qui m’échappe, je me suis beaucoup retrouvée en elle, même si elle est égocentrique à l’extrême et qu’elle est ultra orgueilleuse, un défaut que je n’ai pas du tout.

J’ai A-DO-RÉ le concept de chasse aux trésors inventé par l’auteure. C’est le genre de choses que j’aimerais vivre moi-même : être en voyage dans un pays étranger et devoir accomplir toutes sortes de défis farfelus pour par la suite se mériter une récompense… ou tout simplement le plaisir de se connaître mieux soi-même.

Ça faisait un bout de temps que je n’avais pas autant ri en lisant un livre. Les personnages sont attachants et l’auteure réussi à nous surprendre du début à la presque fin… Je pensais que c’était un roman unique, mais en fait, il s’agit d’une série, donc je prévois lire la suite bientôt pour voir ce que la vie réserve à Anne. Ce fut un coup de coeur, pour moi! Je lui accorde donc la note parfaite de 10.