Mon avis sur… La vie épicée de Charlotte Lavigne tome 3 : Cabernet Sauvignon et shortcake aux fraises de Nathalie Roy

charlotte 3

Ce livre m’avait été offert dans le cadre du Swap dont Vous êtes le Héros, dans un premier colis fait de mains de maître par ma chère Roxinelle. Quand je l’ai reçu, j’ai eu la réaction habituelle : OH MY GOD, OH MY GOD, je veux trop le liiiiiiire! … Finalement, je ne l’ai sorti de ma PAL qu’il y a quelques jours, alors que je m’ennuyais un peu seule dans mon château et que j’avais besoin de rire. Je n’ai pas été déçue : ce roman fait partie d’une saga coup de coeur pour moi. Je l’ai aussi lu dans le cadre du Challenge PAL Livr’à deux que je fais avec ma bonne amie Kprécieuse (plus de détails à la fin de l’article) et aussi du Challenge Québec en Septembre, organisée par la pétillante Karine, mieux connue comme celle qui fait grossir ma wishlist à toutes les fois que je lis un article sur son blogue, ou presque.

Résumé du livre :

Charlotte Lavigne revient en force ! Après l’expérience parisienne racontée dans le deuxième tome, elle est de retour au Québec, peut-être enceinte. À l’aube de ses trente-cinq ans, elle coanime l’émission Mangues et prosciutto avec P-O, le célèbre et séduisant chef.

Avec une carrière qui prend son envol, elle tente d’effacer les derniers mois difficiles et veut se refaire une nouvelle vie à Montréal. Arrivera-t-elle à oublier son beau Maxou ? Le reverra-t-elle ? Divorceront-ils ? Trouvera-t-elle l’amour, le bon, le vrai, cette fois-ci ? Et avec qui ?

La trilogie de La Vie épicée de Charlotte Lavigne a rapidement pris sa place dans le coeur des lectrices. Cette fois, nous assisterons à l’épanouissement professionnel de Charlotte et… au dénouement de sa vie amoureuse. Ce ne sera pas simple, il y aura des débordements et même des explosions ! Car vivre dans l’univers de Charlotte Lavigne, ce n’est pas de tout repos, et le quotidien prend souvent une tournure pour le moins divertissante !

C’est une Charlotte un peu angoissée que l’on retrouve dans ce troisième tome. Premièrement, elle est presque convaincue d’être enceinte de son mari, Maxou, de qui elle s’est séparée en raison des nouveaux projets que lui offraient sa carrière d’animatrice et de leurs difficultés d’adaptation. Parce que ce n’est pas toujours facile, pour une femme de Montréal, de s’exiler à Paris avec son mari ultra-carriériste et père d’une ado gâtée, en plus d’être constamment surveillée par sa méchante belle-mère au nom de reine : Victoria. Mais loin de se concentrer uniquement sur les enjeux d’une carrière d’animatrice, ce livre portera sur la vie amoureuse tumultueuse de notre chère héroïne.

Premièrement, Maximilien souhaite contempler l’option du divorce, ce que Charlotte refuse d’envisager. Deuxièmement, elle finira par se faire une raison et décidera de donner sa chance au coureur en jetant son dévolu sur un médecin qu’elle a rencontré grâce à une de ces nombreuses gaffes culinaires… Le beau Antoine. Mais comme rien n’est coulé dans le béton, on verra aussi la relation de Charlotte et P-O évoluer… Le tout sur une trame plus qu’alléchante de nourriture.

J’ai aimé retrouver la plume de Nathalie Roy. Cette femme a un humour incroyable lorsqu’elle écrit. Même les scènes les plus tristes sont parcemées de petites blagues.

J’ai aussi aimé renouer avec tous les personnages secondaires, et surtout avec les amis de Charlotte : Ugo, P-O, Aïsha… Tous avaient une histoire à raconter, qui se mêlait parfaitement à celle de Charlotte. J’ai bien aimé aussi l’arrivée de personnages comme Marianne ou Mini-Charlotte dans la vie du personnage principal.

Encore une fois, l’histoire se termine sur une foule de possibilités plus intéressantes les unes que les autres. J’ai hâte de voir comment Nathalie Roy se servira de tout ça dans le tome 4 (oui oui, parce qu’il y aura un tome 4, et j’en suis très heureuse!)

Je donne à ce livre la note de 9,5/10. Grooooos coup de coeur!

***

Le défi Livr’à’deux, que je fais en binôme avec Kprécieuse, est simple. Il faut que l’on pige 3 livres dans la PAL de notre partenaire et qu’on en lise un (ou encore les trois!) d’ici octobre.

Kprécieuse m’a choisi :

Le tome 3 de Charlotte Lavigne, chroniqué ci-haut.
Intruse, de Nicolas Jaillet.
Et finalement Raison et sentiments, de Jane Austen, que je lirai en version originale anglaise. (Le bouquin a été acheté directement à LONDRES. Wouhou!)

Des heures de plaisir en perspective! 🙂

Advertisements

Mon avis sur… 18 lunes de Kami Garcia et Margaret Sthrol

18 lunes

Eh oui! Me voici de retour avec un nouvel avis lecture. Ça faisait longtemps que je lisais le même livre, voire même des mois… Ce n’est pas que l’histoire ne me plaisait pas, mais bien que j’ai été très occupée ces derniers temps. Je remercie mon amie A-M de m’avoir prêté ce troisième tome de la série des Chroniques des Enchanteurs, que j’ai autant apprécié que les autres, à une exception près…

Résumé du livre :
Entourés de Link, l’Incube nouveau venu, et de Ridley, la Sirène déchue, Ethan et Lena vont vivre une nouvelle année de rêves et de cauchemars. Entre malédiction et trahisons, le choix de l’amour est-il encore possible?

Dans ce livre, on suit toujours les péripéties d’Ethan et de Lena. Après que Lena se fut Appelée elle-même et soit devenue mi-Ténèbres, mi-Lumière, l’Ordre des Choses, ce qui régit le monde des Enchanteurs et par extension celui des Mortels, est brisé, et tout le monde est bouleversé. Gatlin est frappée par une invasion de criquets et une chaleur abominable. Ridley ne se balade plus avec son éternelle sucette. Link apprivoise lentement ses nouveaux dons d’Incube et devient la vedette du lycée. Mais plus important encore… Ethan commence à perdre la mémoire sans raison apparente… Il est convaincu que ça a quelque chose à voir avec la dix-huitième lune et avec l’hybride John Breed… mais quoi? Et pourquoi le sort s’acharne sur lui?

Les amis vont devoir se serrer les coudes pour découvrir ce pourquoi le monde tourne à l’envers, et ce, même si ça implique de passer du côté sombre de la force… Car oui, ce tome est beaucoup plus axé sur les Ténèbres, de plusieurs manières différentes. Comme toujours, j’ai accroché à l’histoire dès le début. Par contre, la fin m’a laissée sur ma faim. J’ai l’impression que les auteurs ne voulaient pas être trop clairs dans ce qui arriverait au narrateur de l’histoire, qui s’apprêtait pourtant à faire quelque chose qui changerait sa vie et la vie de tous les personnages à jamais… Peut-être pour créer davantage de suspense pour la suite?

Quoi qu’il en soit, je n’ai pas accroché suffisamment pour vouloir à tout prix sauter dans le prochain roman, comme ce fut le cas pour les deux autres premiers tomes. Le point positif, c’est que Lena ne me tombe plus autant sur les nerfs! Yé! Et je suis contente qu’on revoit le personnage de Liv aussi… J’ai hâte de voir quels liens les personnages auront entre eux dans 19 lunes.

En bref, une lecture agréable, mais sans plus. 8/10.