C’est le premier, je balance tout! (Édition Mars)

Je suis en retard, excusez-moi! Je fêtais Pâques à l’extérieur et je n’avais pas accès à un ordinateur.

Dans ce rendez-vous, je vous ferai un compte-rendu de mes lectures du mois, de mes découvertes et de mes bons coups personnels.

1. LE TOP & FLOP

Ce mois-ci, j’ai lu et chroniqué 2 romans, soient :

Insaisissable : tome 1 : Ne me touche pas de Tahereh Mafi
Calendar Girl – Juin d’Audrey Carlan

Pour un total de 490 pages lues.

J’ai lu un peu moins ce mois-ci, parce que le moral et l’envie n’y était pas vraiment mais je me rattraperai le mois prochain!

Le roman que j’ai préféré est Ne me touche pas, qui était en fait une relecture.

Une chronique qui m’a donné envie de découvrir un livre :

La chronique de Liveinfictionalworlds de Juliette à San Francisco

Je suis dans un trip de vidéos, livres, blogues de voyage! Alors cette série se magasine une place dans ma PAL! Quels sont vos incontournables?

Ce que j’ai envie de lire en avril :

Ma lecture en cours : Calendar Girl – Juillet d’Audrey Carlan et le tome 2 d’Insaisissable pour être à jour dans ma lecture commune!

En mars, j’ai été fière de :
– Ne pas trop me laisser envahir par les émotions négatives. Laisser mes problèmes personnels à la maison et faire mon travail du mieux que je pouvais.

Mon avis sur… Calendar Girl – Juin d’Audrey Carlan

Résumé :

Mia est à Washington D.C. pour jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et l’un des plus riches hommes d’affaires des Etats-Unis. Mais quand elle rencontre son fils, un jeune sénateur, beau, riche et raffiné, son séjour devient plus excitant.

Je trouvais que ce tome avait du potentiel en lisant le résumé, mais il m’a moins enthousiasmée que les autres. Mia doit quitter Hawaï pour se rendre à Washington pour rencontrer son nouveau client, un richissime homme d’affaires qui pourrait être son père. Heureusement pour elle, l’homme semble pétri de bonnes intentions envers elle et en ce qui a trait à ses projets philanthropiques. Son fils, Aaron Shipley, est un Sénateur qui aspire à une grande carrière politique. Sa première rencontre avec Mia s’annonçait prometteuse mais finalement, j’en suis ressortie bien déçue.

J’ai trouvé que ce tome manquait d’action et tournait plus autour de l’histoire des personnages secondaires comme Warren Shipley et Kathleen qu’autour de l’héroïne elle-même. Je remarque que Mia aime bien jouer les entremetteuses! Par contre, le roman se termine sur un événement-clé qui changera sûrement beaucoup de choses dans l’histoire de Mia. J’ai bien hâte de voir ce qui ressortira de cette épreuve dans le prochain tome! En espérant que l’intrigue ne s’essouffle pas…

Je donne à ce livre une note de 7/10.

C’est le 1er, je balance tout! (Édition Février)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai un compte-rendu de mes lectures du mois, de mes découvertes et de mes bons coups personnels.

1. LE TOP & FLOP

Ce mois-ci, j’ai lu et chroniqué 5 romans, soient :
Calendar Girl – Février d’Audrey Carlan
Calendar Girl – Mars d’Audrey Carlan
Zut, j’ai raté mon gâteau, d’Annie l’Italien
Calendar Girl – Avril d’Audrey Carlan
Calendar Girl – Mai d’Audrey Carlan

Pour un total de 847 pages lues.

J’ai donc lu 2 romans de plus que le mois dernier mais seulement quelques pages de plus!

Parmi ces trois livres, mon préféré est Zut, j’ai raté mon gâteau!
Celui qui m’a déçue un peu est Calendar Girl – Avril

2- Une chronique qui m’a donnée le goût de découvrir un roman :

Milles éclats de Jay Asher chez Live in fictional worlds.

3. Ce que j’ai envie de lire en mars :
Relire le tome 1 de la série Insaisissable – Ne me touche pas de Tahereh Mafi, dans le cadre de la (Re)lecture commune que j’organise.

4. En février, j’ai été fière de :
… Malheureusement, rien de particulier ne me vient en tête.

Mon avis sur… Calendar Girl – Mai d’Audrey Carlan

Résumé :

Angel D’Amico embauche Mia comme mannequin vedette d’une nouvelle ligne de maillots de bain qu’il a créée pour les filles ayant des formes. Envoyée à Hawaï, elle tombe sous le charme de son partenaire mannequin, Tai Niko et de son corps musclé couvert de tatouages tribaux. Elle doit jongler aussi entre sa mission avec une visite de sa soeur et de sa meilleure amie.

Je crois que ce tome est mon préféré de toute la série jusqu’à maintenant! Le cadre paradisiaque d’Hawaï, le mannequin exotique, son caractère d’ange sous ses airs de mauvais garçon… Taï aurait bien pu être mon genre d’homme si j’avais été à la place de Mia!

J’ai aussi bien aimé le fait que l’auteure laisse plus de place à Maddy, la petite soeur de Mia, dans ce tome. J’ai particulièrement apprécié le fait que Mia aille rencontrer le nouveau copain de sa soeur, ça a permis de découvrir tout un nouveau pan de la relation de Mia avec Maddy. Sa pseudo jalousie, par contre, m’a agacée profondément. J’ose espérer qu’elle gagnera en maturité.

Sinon, autre petit miracle : dans ce tome, Ginelle ne m’a pas trop agacée!

Je trouve que ce roman avait tous les ingrédients pour nous permettre de passer un bon moment, donc je lui décerne un beau 9/10… j’en profite, parce que je sens que je vais chialer dans le prochain tome, lorsque Mia sera à Washington!

Mon avis sur… Calendar Girl – Avril d’Audrey Carlan

Résumé :

Pendant un mois, Mia va être avec les joueurs de son équipe de base-ball favorite, les Red Sox. La rencontre avec Mason Murphy, le joueur phare de l’équipe et goujat, est rude. Grâce à son caractère affirmé, Mia arrive à le faire changer d’attitude. Elle apprend une mauvaise nouvelle qui la déçoit énormément.

J’ai préféré ce tome à celui qui le précédait. Mia se retrouve à Boston et sa mission du mois est d’accompagner un populaire joueur de baseball dans ses parties et ses événements promotionnels pendant un mois. En arrivant, elle se rend vite compte de deux choses : Mason n’est pas un gentleman à première vue et la responsable de ses relations publiques, Rachel, est clairement jalouse de son rôle de fausse petite-amie dans la vie du joueur. J’ai vraiment aimé le fait qu’il y ait plus d’action dans ce tome.

Mia a une mauvaise surprise au sujet de Wes, mais elle retrouve aussi Alec, ce qui me fait penser que tous ses clients vont finir par faire leur réapparition dans les prochains tomes. J’ai aussi aimé que Mia organise un événement en l’honneur de la mère de Mason, ça fait changement de l’héroïne plus passive du mois de mars.

Sinon, j’ai trouvé que l’auteure était très inventive et qu’elle savait mettre à profit les fantasmes de Mia pour ne pas toujours répéter les mêmes scènes érotiques dans ses histoires…

Je décerne à ce roman une note de 8,5 / 10 et j’ai bien hâte de voir ce que le prochain tome réserve à Mia!

Mon avis sur … Calendar Girl – Mars d’Audrey Carlan

Résumé :

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre un deuxième versement. Bientôt, elle prendra l’avion pour retrouver le bel Antony Fasano à Chicago.

Ce troisième tome ne m’a pas emballée, malgré les bons commentaires que j’avais lu à son sujet. J’étais contente de voir l’intrigue se resserrer au début avec la rencontre entre Mia et son ex, j’ai aimé le monologue de Mia à son père toujours dans le coma, et j’ai trouvé bien rigolo le fait que son troisième client soit gay, mais je ne sais pas pourquoi, cette lecture, pour moi, était longue. J’aurais aimé en apprendre plus sur la culture italienne, qu’on aille plus en profondeur dans l’univers de la restauration, mais on sentait que Tony était un personnage plus superficiel dans l’univers de l’auteure et j’ai trouvé ça un peu triste.

Par contre, j’ai adoré le passage où Wes vient rendre visite à Mia à Chicago! On sent bien le potentiel d’une relation entre ces deux-là.

Bref, ce n’était clairement pas mon préféré de la série jusqu’à maintenant. Je lui accorde la note de 7 sur 10.

Mon avis sur… Calendar Girl – Février d’Audrey Carlan

Résumé :

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français. L’amour sur toile, tel est le titre de l’oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Ce deuxième tome était déjà bien différent du premier, c’est le fait que Mia se retrouve en béquilles dès le premier jour qui me l’a indiqué! Haha!

Sans rire, j’ai trouvé ce tome plus profond que le premier. Non seulement Alec est un artiste, et donc, un être plus intense, mais ce fut un roman où on rencontre une Mia qui s’ouvre à ses émotions, comparativement au premier tome où elle ne fait que « jouer le jeu » dans son rôle d’Escort. Le fait que le roman prend entièrement place dans les appartements et l’atelier d’Alec fait que les scènes érotiques prennent d’avantage de place dans l’histoire. En même temps, il fallait s’y attendre, avec la condition que l’artiste impose à Mia dès le début : rester nue du début à la fin du mois, pour attiser son inspiration…

J’ai apprécié le fait que l’auteure intègre un peu plus les personnages secondaires, comme Maddy, la petite soeur de Mia, et Wes, le premier client de Mia et son homme idéal… par contre, je me demande si le fait qu’elle n’arrête pas de comparer ses clients l’un avec l’autre ne va pas me tomber sur les nerfs, à la longue.

J’ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture, et pour tous ces points positifs, j’accorde à ce roman la note de 9/10.

Mon avis sur… Calendar Girl – Janvier d’Audrey Carlan

calendar girl

Résumé : 

Mia Saunders rêve de devenir actrice, elle a quitté Las Vegas où elle vivait avec sa soeur et son père pour s’installer à Los Angeles. Mais elle va devoir revoir ses projets, car Mia a besoin d’argent, de beaucoup d’argent. Elle doit en effet rembourser les dettes de jeu de son père. Un million de dollars. Son ex-petit ami est celui qui a prêté de l’argent à son père, l’a fait tabasser et l’a envoyé à l’hôpital où il est dans le coma. Bref, il faut qu’elle protège son père et sa petite soeur qui est la prochaine sur la liste de Blaine. Elle ne voit qu’une issue, contacter sa tante qui possède une agence d’escorts. Celle-ci, trop heureuse de pouvoir aider sa nièce, lui propose un accord. Elle sera l’escort d’un homme différent par mois pendant un an. Chaque contrat lui rapportera 100 000 dollars. La jeune femme accepte et se prépare donc à sillonner les États-Unis et à rencontrer les hommes qui s’offrent ses services. De mois en mois, nous allons suivre Mia dans ses différentes missions. Une Mia déterminée, sexy, drôle et généreuse. Une Mia qui s’est promis de ne pas tomber amoureuse, mais qui aura du mal tenir sa promesse. Mia relèvera-t-elle le défi de sauver sa famille ?

J’ai tellement entendu parler de cette saga que j’ai l’impression d’être la seule qui ne s’y était pas encore attardée. Mais à force d’en entendre parler, j’ai eu envie de tenter l’expérience et de le lire. En plus, le résumé du livre me donnait l’impression d’être devant un roman à suspens. Rien à voir avec la seule saga érotique que j’aie lue dans ma vie, les fameux livres 50 Nuances de Grey.

En lisant, je me suis surprise à trouver Mia attachante. Une jeune femme qui a malgré tout de belles valeurs et qui ne veut pas oublier qui elle est, même si elle est parachutée dans un monde de riches pendant un mois. Pire que ça, je me suis surprise à apprécier le monde dans lequel elle évoluait, l’opulence, la vie des gens riches et célèbres, les vêtements gratuits et les employés… ça fait rêver, non? J’étais presqu’autant déçue que Mia lorsque j’ai compris qu’elle devait abandonné son « ami » Weston pour aller à Seattle poursuivre son jeu de séduction… Tout ça pour payer les dettes de son père à son ex qu’on a même pas eu la chance de connaître vraiment dans le premier tome.

Bref, ce tome 1 était parfaitement écrit. Weston est un personnage principal sans aucun défaut, un partenaire idéal pour Mia du début à la fin. La seule chose à laquelle j’ai plus ou moins adhéré, c’est la relation entre Mia et sa meilleure amie Ginelle, peut-être parce qu’elle n’était pas assez présente dans le roman et que je la trouvais vulgaire et sans intérêt lorsqu’elle parlait. Sinon, les scènes d’érotisme sont présentes du début à la fin mais sans que ce soit gênant ou ennuyant…

C’est un roman court, mais qui rempli assez bien les attentes du lectorat averti auquel il est destiné. Je suis simplement curieuse de ce que la suite me réserve comme surprises!

Ce livre mérite selon moi la note de 8 sur 10.