Mon avis sur… Cinquantes nuances plus sombres d’E.L. James

cinquante-nuances-plus-sombres

 

Après avoir lu et adoré le premier tome de cette saga érotique, je n’avais pas le choix : il fallait que je me procure le deuxième tome! Que j’ai aussi proposé en lecture commune sur le forum Livraddict.

 

Résumé du livre :

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais son désir pour Grey occupe toujours toutes ses pensées et lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister.
 
Peu à peu, elle en apprend davantage sur le douloureux passé de son ténébreux M. Cinquante Nuances, toujours aussi passionné. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie.
 
En lisant la fin du premier tome, j’étais impatiente de voir ce qui arriverait à Anastasia et Christian. Mais par contre, j’ai été un peu déçue par ce que j’ai découvert.
 
Si dans le premier tome, je ne trouvais pas que l’aspect érotique était beaucoup présent, dans le deuxième tome, il était omniprésent. À un point tel que je me sentais un peu dérangée par ce trop-plein de sexualité. Mais ça a fini par s’éclipser un peu, l’intrigue s’est mise en place.
 
Il y a beaucoup d’action, dans tous les sens du terme, à l’intérieur de ce roman : on perce un peu plus l’univers de Christian Grey, on fait la connaissance de plusieurs personnages surgissant de son passé obscur… Des personnages qu’on se surprend à détester.Et puis il y a Ana, un peu moins naïve mais toujours aussi hésitante, qui tente tant bien que mal de faire l’indépendante. J’ai bien aimé la voir dans un poste d’éditrice, car ça se rapproche de ce que je voudrais faire comme métier. Mais ceci est une autre histoire. 😉
 
La relation entre Christian et Anastasia évolue, alors qu’on aurait pu croire qu’ils se perdraient de vue. Et, sans vouloir en dévoiler un peu trop, c’est une très belle évolution, qui profite, je crois, aux deux personnages principaux.
 
Bref, les rebondissements s’enchaînent jusqu’à la fin. J’ai rarement ressenti autant d’angoisse en lisant un livre supposément léger… Et la fin est toute digne de l’auteure : toujours aussi saisissante. J’ai eu le même sentiment de frustration que lorsque j’avais refermé le premier, et ce, même si ce deuxième roman ne m’a pas autant captivé que le début de la trilogie. Chapeau pour ça, James!
 
Avec tout ça, je décerne à ce roman la note de 8/10.

 

Advertisements

Mon avis sur… Cinquantes nuances de Grey, d’E.L. James

50 nuances

Après avoir entendu parler longuement de ce roman plutôt controversé, après avoir hésité longuement, parce que ce n’est pas DU TOUT mon style de lecture habituel, et que je ne voulais pas regretter mon choix, ce fut finalement un évènement dans ma vie personnelle qui m’a poussée à m’intéresser de plus près à Cinquante nuances de Grey. Et grâce à ma meilleure amie, je l’ai reçu pour Noël. Merci, A! 🙂 Contente d’avoir reçu ce livre en cadeau, j’ai aussi voulu partager ma joie avec les membres du forum Livraddict, où j’ai organisé une lecture commune pour le tome 1 de la série. Je profite donc de cet article pour remercier toutes les participantes et l’unique participant de cette lecture.

Résumé du livre :

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête. Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme.
Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Au départ, j’appréhendais un peu cette lecture. J’avais peur que le thème de l’érotisme y soit trop présent, qu’il n’y ait pas vraiment d’histoire autour. Or, ce ne fut pas le cas : il faut passer au moins une centaine de pages avant d’arriver dans le « vif » du sujet, et ne croyez pas que je veuille dire par là que l’histoire est inintéressante, au contraire. L’auteure est arrivée à me surprendre du début à la fin, en commençant par le personnage d’Anastasia, que j’ai trouvée drôle et rafraîchissante avec ses réactions et ses questionnements. Bizarrement, je m’attendais à rencontrer une fille qui n’avait jamais rencontré d’hommes auparavant, or, elle a quand même quelques amis du sexe opposé, ce qui rend l’histoire d’autant plus intéressante. Les autres personnages gravitant autour d’Ana et Christian sont aussi très intéressants.

Puis vient Christian. Un homme autoritaire, mystérieux, qu’on soupçonnerait de maltraiter la plupart de ses conquêtes, et pourtant… À plusieurs reprises, je me suis demandée si Ana n’était pas folle de ne pas accepter tout de suite son offre. Il est si respectueux envers elle, en plus d’être dépeint comme incroyablement beau et riche… Mais bon. J’imagine qu’il fallait mettre un peu de suspens dans cette histoire! 😛

Et la fin… Sans être déçue, j’ai été attristée par la fin de ce premier tome. Tout de suite, je me suis dit qu’il fallait que je me procure le deuxième. Ce qui prouve, je pense, que j’ai bien apprécié ce qui était ma première expérience avec ce style littéraire. C’est un roman qui, malgré quelques longueurs, est captivant. Sûrement un de mes coups de coeur de l’année!

Je lui accorde un 9/10 à ce roman. 🙂