Recherche amis désespérément… ou pas.

Bonjour!

Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter un peu ma vie, même si elle n’est pas aussi glamour que j’aimerais qu’elle le soit. Parce que j’ai récemment lu un article que j’ai trouvé très comique et très ressemblant avec ce que je recherchais moi-même chez un futur amoureux, je me suis dit que je pourrais peut-être faire pareil… Mais non. Après réflexion, pourquoi faire pareil si on peut faire original? Je vous explique donc.

Cet été, j’étais sensée partir en voyage. Le voyage de ma vie : 9 jours en Angleterre et en Écosse, avec un groupe d’étudiants. Mais comme vous avez pu le lire, mon voyage a malheureusement été annulé… et reporté à l’an prochain, si Dieu le veut!

Bref, je me retrouve sans aucun plan que de suivre avec assuiduité un cours de marketing à distance en compagnie de mon chat. Au moins, allez-vous dire, j’ai des amies, je pourrai sortir une fois de temps à autres avec elles. Eh bien, chers lecteurs, j’ai le regret de vous annoncer que mes amies ont d’autres plans bien plus intéressants en vue pour cet été. Et je suis bien contente pour elles, puisqu’elles le méritent grandement!

Mademoiselle N s’en va enseigner l’anglais à des Italiens à Turin (ah, tiens, je ne savais même pas qu’elle savait parler italien! Elle m’en cache, des choses! ;)) pendant 2 mois. Et A, ma petite soeur, ma meilleure amie, s’est méritée une bourse pour un voyage de 5 semaines en immersion anglaise, à Winnipeg, au Manitoba. 5 semaines sans voir ma meilleure amie… Je sens que je m’ennuie déjà un peu, même si je prends un malin plaisir à chercher avec elle un billet d’avion et à planifier sa peut-être rencontre avec un Manitobain vraiment hot (qui aurait idéalement un jumeau aux yeux bleus!).

Donc voilà. Ma mission, pour cet été, ce sera de me faire de nouvelles (ou nouveaux) ami(e)s. Parce que je ne veux pas me transformer en geek qui passe son temps sur l’ordinateur à guetter des nouvelles des deux grandes voyageuses. Comment ça, je passe déjà assez de temps sur l’ordi? 😛

Voici donc mes critères de l’amitié idéale :

– Avoir des intérêts communs (ça peut être aussi niaiseux que le fait d’aimer les chats, les sushis, ou de vouer un culte sans-bornes à Bobby Bazini)

– Être beau, gentil, inspirant, ouvert d’esprit. J’ai aussi un penchant pour les gens qui sont drôles, voir un peu fous… mais dans le bon sens, hein!

– Avoir de la conversation mais surtout une bonne oreille pour écouter.

– Être disponible pour sortir une fois de temps en temps, même si ce n’est pas de grosses sorties.

– M’appeller ou m’envoyer un petit mot de temps en temps, juste pour le fun.

Mais surtout, être conscient(e) que si je vous fais une place dans mon coeur, vous êtes là pour rester un bon bout de temps.

Voilà donc. Si vous pensez respecter ses petits critères, vous pouvez m’envoyer votre C.V. Hihihi!

Et vous, quels sont vos critères en amitié?

Advertisements

Déception à l’anglaise

Je m’excuse d’avance si mes propos offensent quelqu’un, en particulier les étudiants qui se battent pour leurs droits en ce moment. Je m’excuse si, ce soir, j’ai l’air un peu égoïste. Je sais que votre cause est juste, et je vous appuie totalement, même si je ne vous appuie pas ouvertement en allant manifester avec vous et même si des fois, je trouve que vos actions sont un peu trop poussées.

Ce soir, je troque mon drapeau rouge pour un drapeau noir. Je suis déçue, je suis frustrée, je suis triste. À cause de vos actions, la session est prolongée. Pour vous, ça ne voudra sûrement rien dire, mais pour moi, c’est une grosse déception. Ce soir, on m’a dit que je devais mettre de côté un rêve que je caresse depuis que je suis toute petite. Ce soir, la petite fille en moi a pleuré. Je ne verrai pas l’Angleterre cette année. Je ne verrai pas l’Écosse. À cause de cette grève qui me laisse un goût amer en bouche.

C’est peut-être aussi une question de Karma. Ma meilleure amie non plus, ne pouvait pas y aller, en Angleterre. Parce que quelqu’un qu’elle affectionnait un peu – peut-être même trop- l’a laissée tombée. Et moi, j’étais si heureuse de pouvoir y aller, même si, au fond, j’étais tellement triste pour elle. C’est peut-être mieux comme ça, finalement? Je serai là pour elle, elle sera là pour moi. Chacune attendant le moment de pouvoir réaliser son rêve. Chacune avec un objectif différent, mais le même amour pour un pays que l’on souhaite découvrir depuis longtemps.

Moi, ce n’est pas une amie qui me laisse tomber. C’est toute une partie de la société qui m’empêche de toucher ce rêve. Mais je ne peux pas vous en vouloir, mes amis rouges. Vous êtes de ma couleur préférée. Et vous vous battez. Et c’est beau. Et les gens doivent vous entendre – surtout qu’à cause de vous je n’irai pas en voyage. Donc ils sont OBLIGÉS de vous entendre! Compris?

Chers étudiants, ne m’en voulez pas si je vous évite  un peu. Mon sang est rouge comme le vôtre, dans le fond. Mais la déception le noircit un peu…

A, je t’aime aussi. Prépare-toi, parce que l’an prochain, ce sera la bonne!

See you soon, England…