Mon avis sur… Volte-face et malaises

J’ai finalement terminé le deuxième roman de Rafaële Germain, Volte-face et malaises, dont vous pouvez voir le résumé ici. Quand je dis finalement, ce n’est pas parce que j’avais hâte de terminer ce livre, mais plutôt qu’avec la préparation à mes examens, je n’ai malheureusement pas beaucoup de temps pour lire par plaisir.

Ce livre, c’est avant tout l’histoire d’une peine d’amour. Pas joyeux, comme sujet, je vous l’accorde. Geneviève Creighan est donc une trentenaire qui semblait être parfaitement heureuse, mais qui, du jour au lendemain, doit faire le deuil d’une relation de six ans avec un homme qu’elle a profondément aimé, Florian. Confrontée à sa peine, elle découvrira qu’elle n’était peut-être pas si heureuse que ça dans la vie. Elle se rendra compte, entre autres, que son emploi d’auteur de biographies pour un grand empire médiatique, ou comme elle l’appelle, de nègre, ne la satisfait pas. Pire, sa demi-soeur de quinze ans a une vie amoureuse plus palpitante que la sienne et le fils de son meilleur ami, âgé de huit ans, comprend davantage la vie qu’elle.

Aidée de ses amis, la trop intense Catherine et le cynique Nicolas, du voisin mexicain Emilio, sans oublier ses deux chats, Ti-Gus et Ti-Mousse, Geneviève tentera de se relever de cette douloureuse épreuve. Et puis, comme dans toutes les histoires de ruptures, le beau Maxime arrivera au moment où on ne s’y attend pas. La jeune femme pourra-t-elle faire de nouveau confiance à la vie? C’est ce que vous découvrirez si, comme moi, vous vous laissez tenter par cette histoire.

Contrairement à ce qu’on peut penser, donc, malgré le thème un peu sombre du livre, l’auteure réussit à faire passer son message avec humour, même si quelque fois ça devient un peu pathétique. J’ai trouvé que le roman comportait quelques longueurs malgré le fait que l’histoire était intéressante.

 J’ai connu Rafaële Germain grâce à son premier roman, Soutien-gorge rose et veston noir, que j’avais adoré. Cette fois, je dois dire que malgré les excellentes critiques que j’ai eu de son deuxième roman, l’histoire ne m’a pas autant touchée. Malgré tout, j’ai passé un moment très agréable et je vous conseille cette histoire. À lire avec une tonne de chocolats et, pourquoi pas, un petit verre?

4/5

Advertisements

Teaser Tuesday

Parce que le Top Ten Tuesday ne m’inspirait pas beaucoup cette semaine, j’ai décidé de faire changement et de participer au Teaser Tuesday. Ce mignon rendez-vous consiste à prendre une phrase extraite du livre qu’on est en train de lire, qui ne dévoile pas trop d’indices quant à l’intrigue du roman et qui pousseraient les gens à vouloir lire le livre.

Voici donc ma citation du Mardi :

« OK. Vous consommez beaucoup trop d’alcool si votre fils pense que « SAQ » est un nom commun. »

– Volte-face et malaises, Rafaële Germain.

Note pour ceux et celles qui ne comprendraient pas : SAQ est l’abréviation de Société des Alcools du Québec.

Nouvelle acquisition

Pour souligner mes bonnes notes dans mes cours de gestion, (parce qu’un bacc en journalisme, c’est bien, mais un bacc et un programme court de gestion, c’est mieux!)  mes parents m’ont offert ce livre :

Résumé :

Dans Volte-face et malaises, Geneviève Creighan, a 32 ans. Nègre de profession, elle est employée par un empire médiatique qui produit des émissions de téléréalité.

C’est une fille hypersensible qui essaie de cacher ses émotions… avec très peu de succès. Ses amis lisent en elle comme dans un livre ouvert et Geneviève, qui a un solide sens de l’autodérision, réussit à rire de cela aussi. Ayant été plutôt passive toute sa vie, elle attend le coup de pied au cul qui la forcera à être enfin active.

Quand le roman commence, Geneviève vient d’être quittée par Florian, un bel architecte de 37 ans avec qui elle était depuis six ans. Comble de l’humiliation, il est parti avec une fille plus jeune. Dévastée, Geneviève se relève grâce à ses amis, à une thérapie ridicule mais efficace, à son sens de l’humour… et à l’arrivée d’un jeune auteur, Maxime, qui la séduit bien malgré elle…

Yé! Encore de la chick-litt! J’ai hâte de connaître ce nouveau roman, dont j’ai entendu beaucoup de bien. Alors à bientôt pour mon avis!

Top Ten Tuesday #1

Le « Top Ten Tuesday » est un rendez-vous à la base lancé par The broke and the bookish, et il est repris en français par Iani. Chaque semaine, un nouveau thème est proposé pour la liste du top 10.

Cette semaine, le top 10 est le suivant : Les 10 auteurs dont vous attendez avec impatience un nouveau livre : (annoncé ou non)

Malheureusement, seulement 6 auteures (toutes des femmes! Girl power!) me viennent en tête lorsque je me pose la question…

  1. Ann Brashares pour la V.F. de Sisterhood Everlasting, le dernier tome de la série 4 filles et un Jean, dont je suis fan!
  2. Rafaële Germain pour Volte-face et malaises. Il est déjà sorti, mais j’ai bien hâte de lire ce roman d’une auteure que j’aime beaucoup et dont je vous reparlerai sûrement bientôt!
  3. Nathalie Roy pour le troisième tome de La Vie épicée de Charlotte Lavigne.
  4. Lauren DeStephano pour la V.F. de Fever, le deuxième tome de la série Éphémère, qui a été pour moi un coup de coeur littéraire de 2012.
  5. Stephenie Meyer pour un deuxième tome des Âmes Vagabondes!
  6. J.K. Rowling. Parce que c’est J.K. Rowling!

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour un autre Top Ten Tuesday! Le thème sera : Les 10 plus gros pavés que vous avez lus (ceux qui ont le plus grand nombre de pages).