C’est le premier, je balance tout! (Édition Mars)

Je suis en retard, excusez-moi! Je fêtais Pâques à l’extérieur et je n’avais pas accès à un ordinateur.

Dans ce rendez-vous, je vous ferai un compte-rendu de mes lectures du mois, de mes découvertes et de mes bons coups personnels.

1. LE TOP & FLOP

Ce mois-ci, j’ai lu et chroniqué 2 romans, soient :

Insaisissable : tome 1 : Ne me touche pas de Tahereh Mafi
Calendar Girl – Juin d’Audrey Carlan

Pour un total de 490 pages lues.

J’ai lu un peu moins ce mois-ci, parce que le moral et l’envie n’y était pas vraiment mais je me rattraperai le mois prochain!

Le roman que j’ai préféré est Ne me touche pas, qui était en fait une relecture.

Une chronique qui m’a donné envie de découvrir un livre :

La chronique de Liveinfictionalworlds de Juliette à San Francisco

Je suis dans un trip de vidéos, livres, blogues de voyage! Alors cette série se magasine une place dans ma PAL! Quels sont vos incontournables?

Ce que j’ai envie de lire en avril :

Ma lecture en cours : Calendar Girl – Juillet d’Audrey Carlan et le tome 2 d’Insaisissable pour être à jour dans ma lecture commune!

En mars, j’ai été fière de :
– Ne pas trop me laisser envahir par les émotions négatives. Laisser mes problèmes personnels à la maison et faire mon travail du mieux que je pouvais.

Advertisements

Mon avis sur… Calendar Girl – Juin d’Audrey Carlan

Résumé :

Mia est à Washington D.C. pour jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et l’un des plus riches hommes d’affaires des Etats-Unis. Mais quand elle rencontre son fils, un jeune sénateur, beau, riche et raffiné, son séjour devient plus excitant.

Je trouvais que ce tome avait du potentiel en lisant le résumé, mais il m’a moins enthousiasmée que les autres. Mia doit quitter Hawaï pour se rendre à Washington pour rencontrer son nouveau client, un richissime homme d’affaires qui pourrait être son père. Heureusement pour elle, l’homme semble pétri de bonnes intentions envers elle et en ce qui a trait à ses projets philanthropiques. Son fils, Aaron Shipley, est un Sénateur qui aspire à une grande carrière politique. Sa première rencontre avec Mia s’annonçait prometteuse mais finalement, j’en suis ressortie bien déçue.

J’ai trouvé que ce tome manquait d’action et tournait plus autour de l’histoire des personnages secondaires comme Warren Shipley et Kathleen qu’autour de l’héroïne elle-même. Je remarque que Mia aime bien jouer les entremetteuses! Par contre, le roman se termine sur un événement-clé qui changera sûrement beaucoup de choses dans l’histoire de Mia. J’ai bien hâte de voir ce qui ressortira de cette épreuve dans le prochain tome! En espérant que l’intrigue ne s’essouffle pas…

Je donne à ce livre une note de 7/10.

C’est le 1er, je balance tout! (Édition Février)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai un compte-rendu de mes lectures du mois, de mes découvertes et de mes bons coups personnels.

1. LE TOP & FLOP

Ce mois-ci, j’ai lu et chroniqué 5 romans, soient :
Calendar Girl – Février d’Audrey Carlan
Calendar Girl – Mars d’Audrey Carlan
Zut, j’ai raté mon gâteau, d’Annie l’Italien
Calendar Girl – Avril d’Audrey Carlan
Calendar Girl – Mai d’Audrey Carlan

Pour un total de 847 pages lues.

J’ai donc lu 2 romans de plus que le mois dernier mais seulement quelques pages de plus!

Parmi ces trois livres, mon préféré est Zut, j’ai raté mon gâteau!
Celui qui m’a déçue un peu est Calendar Girl – Avril

2- Une chronique qui m’a donnée le goût de découvrir un roman :

Milles éclats de Jay Asher chez Live in fictional worlds.

3. Ce que j’ai envie de lire en mars :
Relire le tome 1 de la série Insaisissable – Ne me touche pas de Tahereh Mafi, dans le cadre de la (Re)lecture commune que j’organise.

4. En février, j’ai été fière de :
… Malheureusement, rien de particulier ne me vient en tête.

Mon avis sur… Calendar Girl – Mai d’Audrey Carlan

Résumé :

Angel D’Amico embauche Mia comme mannequin vedette d’une nouvelle ligne de maillots de bain qu’il a créée pour les filles ayant des formes. Envoyée à Hawaï, elle tombe sous le charme de son partenaire mannequin, Tai Niko et de son corps musclé couvert de tatouages tribaux. Elle doit jongler aussi entre sa mission avec une visite de sa soeur et de sa meilleure amie.

Je crois que ce tome est mon préféré de toute la série jusqu’à maintenant! Le cadre paradisiaque d’Hawaï, le mannequin exotique, son caractère d’ange sous ses airs de mauvais garçon… Taï aurait bien pu être mon genre d’homme si j’avais été à la place de Mia!

J’ai aussi bien aimé le fait que l’auteure laisse plus de place à Maddy, la petite soeur de Mia, dans ce tome. J’ai particulièrement apprécié le fait que Mia aille rencontrer le nouveau copain de sa soeur, ça a permis de découvrir tout un nouveau pan de la relation de Mia avec Maddy. Sa pseudo jalousie, par contre, m’a agacée profondément. J’ose espérer qu’elle gagnera en maturité.

Sinon, autre petit miracle : dans ce tome, Ginelle ne m’a pas trop agacée!

Je trouve que ce roman avait tous les ingrédients pour nous permettre de passer un bon moment, donc je lui décerne un beau 9/10… j’en profite, parce que je sens que je vais chialer dans le prochain tome, lorsque Mia sera à Washington!

Mon avis sur… Calendar Girl – Avril d’Audrey Carlan

Résumé :

Pendant un mois, Mia va être avec les joueurs de son équipe de base-ball favorite, les Red Sox. La rencontre avec Mason Murphy, le joueur phare de l’équipe et goujat, est rude. Grâce à son caractère affirmé, Mia arrive à le faire changer d’attitude. Elle apprend une mauvaise nouvelle qui la déçoit énormément.

J’ai préféré ce tome à celui qui le précédait. Mia se retrouve à Boston et sa mission du mois est d’accompagner un populaire joueur de baseball dans ses parties et ses événements promotionnels pendant un mois. En arrivant, elle se rend vite compte de deux choses : Mason n’est pas un gentleman à première vue et la responsable de ses relations publiques, Rachel, est clairement jalouse de son rôle de fausse petite-amie dans la vie du joueur. J’ai vraiment aimé le fait qu’il y ait plus d’action dans ce tome.

Mia a une mauvaise surprise au sujet de Wes, mais elle retrouve aussi Alec, ce qui me fait penser que tous ses clients vont finir par faire leur réapparition dans les prochains tomes. J’ai aussi aimé que Mia organise un événement en l’honneur de la mère de Mason, ça fait changement de l’héroïne plus passive du mois de mars.

Sinon, j’ai trouvé que l’auteure était très inventive et qu’elle savait mettre à profit les fantasmes de Mia pour ne pas toujours répéter les mêmes scènes érotiques dans ses histoires…

Je décerne à ce roman une note de 8,5 / 10 et j’ai bien hâte de voir ce que le prochain tome réserve à Mia!

Mon avis sur… Zut! J’ai raté mon gâteau, d’Annie L’Italien

Résumé :


Trois histoires s’entrecroisent : en 1937, Marie-Juliette cuisine par nécessité et rêve de devenir chef  ; en 1967, Hélène cuisine par obligation et rêve d’une vie meilleure pour elle et ses enfants  ; en 2016, Émilie cuisine par défi et rêve d’ouvrir un restaurant. Ces trois fonceuses prennent le pari de s’inventer une vie qui leur ressemble. Et si leurs stratégies pour y arriver sont bien différentes, celles-ci ont un point commun : le bonheur de ces femmes passe par la cuisine… et par le contenu d’une vieille valise verte.

Je ne peux pas croire que je n’aie pas lu ce roman avant! Les histoires des trois héroïnes de cette histoire s’entrecroisent merveilleusement bien. J’ai adoré passer d’une époque à l’autre. Au fil de l’histoire, on découvre trois femmes de tête attachante et toutes trois passionnées de cuisine. Puis, tranquillement, les points en commun entre ces femmes deviennent plus évidents… L’auteure m’a fait mourir de rire à certains passages et je n’ai pu retenir une larme vers la fin… Les personnages sont tellement bien décrits que je suis même tombée réellement amoureuse d’un des personnages secondaires, le bel Aidan… tout à fait mon genre, celui-là. Désolée, chéri!

J’ai été agréablement surprise par la personnalité forte de Marie-Juliette, qu’on suit dans le livre à l’époque des années 20-30. WOW! Cette fille a mille fois plus de courage et de caractère que je n’en aurai jamais! Sa curiosité et son humanité m’ont fait sourire tout au long du roman. Je pense que c’est à elle que je me suis le plus identifiée en cours de lecture.

Fait intéressant : Annie L’Italien a glissé quelques recettes à la fin de chaque chapitre, histoire de nous garder en appétit! J’ai d’ailleurs l’intention de tester la soupe à l’orge et aux courgettes, ainsi que le gâteau au chocolat Green Lantern. D’ailleurs, je me demande si la courge n’est pas le légume favori de l’auteure, il y en a beaucoup dans les recettes qu’elle nous propose!

Bref, selon moi, ce livre est un incontournable si vous êtes gourmands de nature et si vous voulez passer un bon moment. J’ajouterais même que pour ceux qui sont dans un creux de vague, personnellement ou professionnellement, ce roman saura peut-être vous insuffler un peu de force pour aller au bout de vos rêves! C’est le deuxième livre d’Annie L’Italien que je lis et il s’agit de deux coups de coeur… Je me dis donc que cette auteure se fait tranquillement une place dans mon top d’auteurs personnel!

Ce fut un véritable coup de coeur pour moi et pour cette raison, je lui accorde la note de 10+/10!

Mon avis sur … Calendar Girl – Mars d’Audrey Carlan

Résumé :

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre un deuxième versement. Bientôt, elle prendra l’avion pour retrouver le bel Antony Fasano à Chicago.

Ce troisième tome ne m’a pas emballée, malgré les bons commentaires que j’avais lu à son sujet. J’étais contente de voir l’intrigue se resserrer au début avec la rencontre entre Mia et son ex, j’ai aimé le monologue de Mia à son père toujours dans le coma, et j’ai trouvé bien rigolo le fait que son troisième client soit gay, mais je ne sais pas pourquoi, cette lecture, pour moi, était longue. J’aurais aimé en apprendre plus sur la culture italienne, qu’on aille plus en profondeur dans l’univers de la restauration, mais on sentait que Tony était un personnage plus superficiel dans l’univers de l’auteure et j’ai trouvé ça un peu triste.

Par contre, j’ai adoré le passage où Wes vient rendre visite à Mia à Chicago! On sent bien le potentiel d’une relation entre ces deux-là.

Bref, ce n’était clairement pas mon préféré de la série jusqu’à maintenant. Je lui accorde la note de 7 sur 10.